Vous êtes ici

Communiqué de presse

Soumis par redacteur le mer, 12/20/2017 - 10:17

Première négociation sur la tarification minimum et l’encadrement du temps de travail : la CFDT a présenté ses revendications

La CFDT-VTC Loti a été reçue, en bilatérale, ce mardi 19 décembre 2017, par les services de l’État afin de faire connaître ses revendications sur les tarifications minimum et l’encadrement du temps de travail. Ces propositions officialisent le début de la négociation sur des sujets pour lesquels les chauffeurs attendent des résultats concrets.

Pendant deux heures, la CFDT a présenté un cahier revendicatif issu de ses échanges avec plus de 650 chauffeurs.

Pour la CFDT, les questions de tarifications minimum et d’encadrement du temps de travail ne peuvent être déconnectées l’une de l’autre.

La CFDT souhaitent la mise en place de tarifications « plancher » fixées par le législateur et facturées par le chauffeur aux plateformes. Ces propositions auraient alors un double effet : revaloriser les revenus des VTC de 50% en moyenne, engendrer la fin du paiement par le chauffeur de la TVA sur l’ensemble de la valeur d’une course, générant un gain supplémentaire de revenus.

Afin de permettre à l’ensemble des VTC d’appréhender concrètement ces mesures revendiquées par la CFDT, nous allons leur proposer un simulateur de calcul pour leurs courses.

Concernant le temps de travail, la CFDT préconise pour la sécurité du client comme celle du chauffeur que l’amplitude maximale d’une journée de travail n’excède pas 12 heures. Notre organisation considérant qu’avec une revalorisation des tarifs applicables, l’ensemble des chauffeurs n’auront plus besoin de dépasser ce seuil pour gagner dignement leur vie.

Après avoir entendu nos propositions, les services de la DGITM ont informé la délégation CFDT de la poursuite des travaux dès le début du mois de janvier.

Dernières Actualités Actualités fédérales

Résultat du 13ème Congrès de la Fédération Générale des Transports et de l’Environnement
Protection des travailleurs contre la pollution aux particules : après un contentieux victorieux au Conseil d’Etat la Fédération Générale des Transports et de l’Environnement de la CFDT (FGTE-CFDT) demande des décisions fortes
Déconfinement : la FGTE-CFDT demande au Gouvernement de corriger de toute urgence des lacunes sur la sécurité sanitaire des salariés et des usagers des transports.

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.