Vous êtes ici

Communiqué de presse

Soumis par redacteur le mar, 01/30/2018 - 11:18

La CFDT VTC/Loti appelle à la grève nationale illimitée à partir du 17 février.

Depuis le 14 décembre 2016, que ce soit auprès du gouvernement ou auprès des plateformes, la CFDT a toujours défendu la mise en place d’une tarification minimum permettant de valoriser le métier de VTC et de dégager un revenu digne. La CFDT a toujours privilégié la carte du dialogue social pour élever socialement un secteur jeune et désorganisé.

Le 8 décembre 2017, la ministre du Transport a pris l’engagement de lancer une mission pour travailler sur la tarification minimum et le temps de travail.  A sa demande, la CFDT était reçue, le 19 décembre, par le ministère des Transports pour présenter ses revendications.

Le 4 janvier, suite à l’augmentation de 7,6 centimes d’euro par litre de gasoil impactant les revenus des VTC, la CFDT a interpellé par courrier la Ministre pour exiger l’accélération des travaux.

Malheureusement, la mission n’est toujours pas lancée, le gouvernement joue la montre et ne répond pas aux désespoirs des VTC

Aucun travailleur en France, qu’il soit indépendant ou salarié, gagne 4,50 euros de l’heure.

Les VTC de France ne sont pas uniquement là pour payer les charges, l’Etat doit garantir un revenu permettant de vivre dignement.

Afin de contraindre le gouvernement à négocier et mettre en place la tarification minimum, la CFDT VTC-Loti appelle, dès le 17/12 et pour une durée illimitée, l’ensemble des VTC à se déconnecter de toutes les plateformes et participer aux mobilisations, manifestations, blocages organisés dans villes de Paris, Nice, Bordeaux, Marseille et Lille.

Nous rappelons que notre organisation revendique la course minimum à 10€ net chauffeur. Cette tarification est issue d’un travail avec plus de 650 chauffeurs.

Plus de 15 000 tracts vont être distribués dès demain matin sur l’ensemble du territoire afin de mobiliser l’ensemble des VTC.

Dernières Actualités Actualités fédérales

Résultat du 13ème Congrès de la Fédération Générale des Transports et de l’Environnement
Protection des travailleurs contre la pollution aux particules : après un contentieux victorieux au Conseil d’Etat la Fédération Générale des Transports et de l’Environnement de la CFDT (FGTE-CFDT) demande des décisions fortes
Déconfinement : la FGTE-CFDT demande au Gouvernement de corriger de toute urgence des lacunes sur la sécurité sanitaire des salariés et des usagers des transports.

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.