Vous êtes ici

La journée des transports publics du 16 septembre 2017 : « contre la pollution, vous avez la solution »

Soumis par redacteur le mer, 09/13/2017 - 14:13

Depuis plus de 10 ans, la FGTE ne cesse d’interpeller les pouvoirs publics sur la problématique de la pollution dans les enceintes ferroviaires souterraines. Les taux des particules fines 10 μg (PM10) y est, à certains moments de la journée, de quatre à cinq fois supérieurs à ce qu’il est admis pour l’air ambiant.

Cette situation est scandaleuse lorsque l’on sait que 46 000 décès annuels sont liés à cette pollution et qu’elle est responsable
de 4 800 décès de salariés en 2004 et 2013 (source CNAM).
Les directions des entreprises de transport en commun se retranchent derrière la réglementation (la valeur limite d’exposition professionnelle est de 5 000 μg/m3, soit 1 000 fois plus que le décret concernant l’air ambiant) pour ne rien faire et, comble de cynisme, disent qu’il n’y a aucun problème de santé.

La FGTE, en 2011, a obtenu du ministère de la Santé que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) fasse une étude ayant pour thématique « pollution chimique de l’air des enceintes
ferroviaires souterraines et risques sanitaires associés chez les travailleurs ».

De cette étude, publiée en août 2015, il ressort que, par analogie avec les risques sanitaires documentés des particules de l’air extérieur urbain, des effets délétères sont attendus sur la santé cardiovasculaire et respiratoire. Elle émet des recommandations telles que le remplacement des moteurs thermiques,la réduction du freinage mécanique et l'amélioration de la ventilation. Le 8 juin 2017, la FGTE CFDT a écrit à Nicolas Hulot, ministre d'État, pour lui demander de prendre des mesures afin de limiter la pollution dans les espaces confinés. Nous attendons toujours une réponse, d’autant plus que le Conseil d’État, dans une décision rendue le 12 juillet dernier, a condamné la France à agir rapidement pour limiter la pollution aux PM10 ; Conseil d’État que la FGTE a saisi dans le cadre d’une demande d’abrogation de l’article R. 4222-10 du Code du travail et qui, dans sa décision rendue en mars 2017, nous apprend que le ministère du Travail attend une étude de l’Anses pour arrêter une nouvelle valeur limite d’exposition professionnelle. Force est de constater que cette étude dure depuis trois ans !

Face à l’inertie des pouvoirs publics et des entreprises de transport urbain, la FGTE a décidé de distribuer des tracts de sensibilisation le vendredi 15 septembre, à partir de 6 h 45 à la gare de Paris-Nord, car s’il faut inciter la population à utiliser les transports en commun, encore faut-il que l’air dans les enceintes ferroviaires soit moins pollué que l’air extérieur.

2p_tract_qa_version_definitive_page_1.jpg

Dernières Actualités Actualités fédérales

Déconfinement : la FGTE-CFDT demande au Gouvernement de corriger de toute urgence des lacunes sur la sécurité sanitaire des salariés et des usagers des transports.
Le 13ème Congrès de la Fédération Générale des Transports et de l’Environnement (F.G.T.E.), prévu du 31 mars au 2 avril 2020 à l’Ile des Embiez (83140 - Six-Fours-les-Plages), a dû être reporté.
Le Bureau Fédéral de la F.G.T.E.-C.F.D.T., réuni le 30 mars 2020, prend les décisions nécessaires à la gestion de la crise sanitaire et à la continuité de l’action fédérale.
Si certains personnels de la fonction publique seront gagnants avec la réforme des retraites, les choix du gouvernement pénalisent fortement une majorité d'agents plus fragilisés.

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.