Vous êtes ici

Pour l’amélioration du pouvoir d’achat, pour le maintien des emplois, pour une protection sociale adaptée

Soumis par redacteur le lun, 11/12/2018 - 16:11

Pour l’amélioration du pouvoir d’achat, pour le maintien des emplois, pour une protection sociale adaptée

La Fédération Générale des Transports et de l’Environnement de la CFDT est préoccupée par les augmentations du prix des carburants et ses effets directs sur la baisse du pouvoir d’achat des travailleurs et retraités.
Dans son Conseil fédéral des 30 et 31 octobre, la motion suivante a été débattue :

La FGTE CFDT rappelle qu’elle agit en toute indépendance de tout mouvement, qui tendrait à se politiser dans son expression sur le mouvement du 17 novembre, se démarque clairement de toute récupération politique.

Pour autant la FGTE est mobilisée pour combattre les baisses de pouvoir d’achat en portant des revendications concrètes sur son périmètre :

  • Etalement du rééquilibrage des taxes entre les carburants en proportionnalité à la mise en place de modes de transports transitionnels alternatifs
  • Transparence de l’Etat sur les fléchages financiers de ces augmentations
  • Mise en place immédiate du chèque transport pour tous les salariés dépendants d’un véhicule personnel
  • Evolution des schémas de transports au plus près de la population et des zones blanches ou rurales
  • Mise en place d’un soutien aux plans de déplacements des entreprises.

Nous interpellons le gouvernement, pour un budget 2019 ou les modes de transports alternatifs et leurs différents encadrements devront être une priorité nationale mais aussi européenne à l’approche des élections des parlementaires, le 26 mai 2019.

La FGTE-CFDT, suite au projet de loi LOM (loi d’orientation des mobilités) demande l’ouverture en toute urgence d’une Conférence Sociale des Transports, avec tous les acteurs de ce périmètre sur cinq sujets spécifiques :

  1. Etat des lieux sur les transitions numériques et environnementales ainsi que leurs conséquences
  2. Etat des lieux avec projection et négociation transversale sur une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences spécifiques aux métiers « Transports et mobilité »
  3. Etat des lieux et ouverture d’une négociation transversale sur des systèmes de protection sociale spécifique aux métiers « Transports et mobilité »
  4. Etat des lieux et négociation d’un système plus efficient des contrôles des services de l’Etat sur les services et acteurs métiers « Transports et mobilité »
  5. Sécurité/sûreté dans les transports.

La FGTE-CFDT défend au quotidien le pouvoir d’achat, elle rappelle son attachement aux questions environnementales, de transition écologique mais affirme que celle-ci ne peut s’envisager sans justice sociale. C’est sur ces objectifs que la FGTE agit tous les jours auprès des salariés des secteurs d’activité Transport et Mobilité.

Le 17 novembre la CFDT n’appelle pas à manifester, libre à chacun de participer à cette action en dehors de toute dépendance politique ou syndicale.

La CFDT, depuis toujours agit et construit des revendications collectives au quotidien.

Dernières Actualités Actualités fédérales

Résultat du 13ème Congrès de la Fédération Générale des Transports et de l’Environnement
Protection des travailleurs contre la pollution aux particules : après un contentieux victorieux au Conseil d’Etat la Fédération Générale des Transports et de l’Environnement de la CFDT (FGTE-CFDT) demande des décisions fortes
Déconfinement : la FGTE-CFDT demande au Gouvernement de corriger de toute urgence des lacunes sur la sécurité sanitaire des salariés et des usagers des transports.

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.