Vous êtes ici

Sécurisation des infrastructures de transports : des annonces gouvernementales incompréhensibles et irréalisables.

Soumis par Fabian Tosolini le mer, 03/23/2016 - 09:32

La CFDT Transports Environnement juge incompréhensibles et irréalisables les annonces faites à propos de la sécurisation des infrastructures de transports par le ministre de l’Intérieur.

A la suite des attentats de ce mardi 22 mars à Bruxelles, la CFDT Transports Environnement présente ses sincères condoléances au peuple belge.

Notre fédération tient à apporter son soutien à l’ensemble de ses camarades syndicalistes des transports belges qui gèrent en ce moment une situation de crise, telle que nous l’avons vécu lors des attentats du 13 novembre dernier.

La CFDT Transports Environnement juge incompréhensibles et irréalisables les annonces faites à propos de la sécurisation des infrastructures de transports par le ministre de l’Intérieur.

En effet, la conception des infrastructures de transports, la structuration et l’organisation des déplacements à l’intérieur de celles-ci rendent très complexe la gestion de leur sécurisation.

Pour la CFDT Transports Environnement, vouloir exiger la présentation d’un titre de transports et/ou une pièce d’identité pour accéder aux « zones publiques dans des infrastructures de transports » n’est en aucun cas réalisable. Cela risque de provoquer des situations ingérables pour les différents services de sûreté et de sécurité des entreprises de transports et des services régaliens de l’Etat. Cela pose aussi la question du libre accès aux transports pour tous, de l’organisation du travail dans ces entreprises et de la pertinence économique de cette mesure, qui favorisera le choix de se déplacer en voiture plutôt que d’utiliser les transports publics.

Nous pensons que la sécurisation des infrastructures de transports passe tout d’abord par une vigilance accrue des salariés de ces entreprises et des usagers. Elle passe aussi par le renforcement des services internes dédiés à la sécurité et déjà créés dans ces entreprises.

Pour la CFDT Transports Environnement, l’esprit et la faisabilité des annonces gouvernementales doivent être très rapidement précisés. Notre fédération exige d’être reçue dans les plus brefs délais afin d’éviter de provoquer des tensions supplémentaires dans un secteur déjà fortement impacté par les événements.

 

fabian_emission_0.png

Cliquez pour (re)voir l'émission

 

fabian_emission_0.png

Cliquez pour (re)voir l'émission

 

Dernières Actualités Actualités fédérales

Retrouvez la déclaration adoptée à l'unanimité par le Bureau national de CFDT des 21 et 22 juin.
Depuis le 15 décembre 2016, un conflit est engagé dans le secteur des VTC. Ce conflit oppose les chauffeurs exerçant le métier de VTC et les plateformes de mise en relation, notamment UBER.
La discussion avec Uber a permis d'ouvrir un début de dialogue avec cette entreprise. La question de la rentabilité reste cependant une question dont le secteur doit s'emparer.
Dans un courrier du 8 décembre 2016, la CFDT a été invitée par l’entreprise Uber à participer à une réunion de travail lundi 12 décembre à partir de 16h.
C’est aux salariés des TPE, ambulanciers, déménageurs, que la CFDT s’adresse aujourd’hui.

Pages

Dossiers à la une


  • NOS COLLÈGUES LES ROBOTS


    Plus rapides, plus réactifs, dotés de capacités de calcul supérieures, les robots bouleversent le monde du travail et réinterrogent la place des salariés.