Vous êtes ici

Sécurisation des infrastructures de transports : des annonces gouvernementales incompréhensibles et irréalisables.

Soumis par Fabian Tosolini le mer, 03/23/2016 - 09:32

La CFDT Transports Environnement juge incompréhensibles et irréalisables les annonces faites à propos de la sécurisation des infrastructures de transports par le ministre de l’Intérieur.

A la suite des attentats de ce mardi 22 mars à Bruxelles, la CFDT Transports Environnement présente ses sincères condoléances au peuple belge.

Notre fédération tient à apporter son soutien à l’ensemble de ses camarades syndicalistes des transports belges qui gèrent en ce moment une situation de crise, telle que nous l’avons vécu lors des attentats du 13 novembre dernier.

La CFDT Transports Environnement juge incompréhensibles et irréalisables les annonces faites à propos de la sécurisation des infrastructures de transports par le ministre de l’Intérieur.

En effet, la conception des infrastructures de transports, la structuration et l’organisation des déplacements à l’intérieur de celles-ci rendent très complexe la gestion de leur sécurisation.

Pour la CFDT Transports Environnement, vouloir exiger la présentation d’un titre de transports et/ou une pièce d’identité pour accéder aux « zones publiques dans des infrastructures de transports » n’est en aucun cas réalisable. Cela risque de provoquer des situations ingérables pour les différents services de sûreté et de sécurité des entreprises de transports et des services régaliens de l’Etat. Cela pose aussi la question du libre accès aux transports pour tous, de l’organisation du travail dans ces entreprises et de la pertinence économique de cette mesure, qui favorisera le choix de se déplacer en voiture plutôt que d’utiliser les transports publics.

Nous pensons que la sécurisation des infrastructures de transports passe tout d’abord par une vigilance accrue des salariés de ces entreprises et des usagers. Elle passe aussi par le renforcement des services internes dédiés à la sécurité et déjà créés dans ces entreprises.

Pour la CFDT Transports Environnement, l’esprit et la faisabilité des annonces gouvernementales doivent être très rapidement précisés. Notre fédération exige d’être reçue dans les plus brefs délais afin d’éviter de provoquer des tensions supplémentaires dans un secteur déjà fortement impacté par les événements.

 

fabian_emission_0.png

Cliquez pour (re)voir l'émission

 

fabian_emission_0.png

Cliquez pour (re)voir l'émission

 

Dernières Actualités Actualités fédérales

REPRESSIONS SYNDICALES ET LICENCIEMENTS DES MILITANTS CFDT A KEOLIS BLOIS : L’INSPECTION DU TRAVAIL REFUSE LOGIQUEMENT LES LICENCIEMENTS.
AU PLUS PRÈS DES SALARIÉS DES TRANSPORTS
L’ensemble des organisations syndicales de VINCI Autoroutes dépose un préavis de grève du 23 février à 4h00 au 25 février 2018 à 6h00.
« L’Union des VTC » appelle l’ensemble de leurs collègues à se mettre en grève illimitée à partir du 17 février.

Pages

Dossiers à la une


  • L’UNE DES PLUS IMPORTANTES RÉFORMES DU DROIT DU TRAVAIL DEPUIS CES DERNIÈRES ANNÉES


    Les ordonnances Macron ou ordonnances loi travail, qui prolongent la loi travail du 17 août 2015, réforment le Code du travail et transforment le droit du travail dans au moins quatre domaines importants : la négociation collective, la signature d’accords dans les plus petites entreprises, la rupture du contrat de travail et la mise en place d’une nouvelle instance représentative du personnel (IRP).

  • La représentation équilibrée des femmes et des hommes


    Depuis le 1er janvier 2017, les nouvelles règles relatives à la représentation équilibrée des femmes et des hommes s’appliquent.

  • NOS COLLÈGUES LES ROBOTS


    Plus rapides, plus réactifs, dotés de capacités de calcul supérieures, les robots bouleversent le monde du travail et réinterrogent la place des salariés.