Vous êtes ici

Aix les Bains : l'arrivée de RATP Dev, le renouveau du dialogue social

Soumis par Gregory Chemin ... le dim, 05/31/2015 - 11:32

Chapeau: 
Le cahier des charges techniques de la nouvelle DSP prévoyait une baisse du nombre de kilomètres de plus de 10% avec comme conséquence une perte de 5 à 6 emplois de conducteurs. Dès le nouveau délégataire connu, RATP Dev (qui remplace Keolis), la section CFDT a pris contact avec la nouvelle Direction qui nous a reçus le 8 janvier 2015.

Audience de groupes: 
Urbain/activité du déchet
Image à la une: 

Le cahier des charges techniques de la nouvelle DSP prévoyait une baisse du nombre de kilomètres de plus de 10% avec comme conséquence une perte de 5 à 6 emplois de conducteurs. Dès le nouveau délégataire connu, RATP Dev (qui remplace Keolis), la section CFDT a pris contact avec la nouvelle Direction qui nous a reçus le 8 janvier 2015.

Nous lui avons fait part de notre inquiétude par rapport à la suppression de ces emplois. RATP Dev nous a assurés qu’il n’y aurait pas de licenciement et que des solutions seraient proposées : reclassement dans d’autres entreprises du groupe (Annemasse, Vienne, filiales suisses…), utilisation du nouveau dispositif permettant de cumuler retraite et emploi à partir de 60 ans … La section demande qu’un accord soit négocié pour que les salariés qui accepteraient une mutation ne perdent pas d’argent et qu’ils soient accompagnés financièrement.

Durant cette réunion, d’autres sujets ont été abordés comme la reprise de l’ensemble des accords et des us et coutumes, le devenir du CE et du CHSCT compte tenu du fait que nous passons sous la barre des 50 salariés. Sur ces deux points la Direction s’engage à ce qu’il y ait un accord de substitution, et pour les IRP à maintenir le CHSCT.  Pour le CE la décision n’est pas encore prise mais nous avons l’assurance que la somme consacrée aux œuvres sociales sera maintenue.

La Direction nous a fait part de ses orientations, notamment sur le développement des compétences à travers une VAE ce qui devrait permettre à tous les conducteurs d’avoir une évolution de carrière. La refonte des conditions de travail avec une amélioration des temps de pause aux terminus semble être aussi sa priorité.

Cette prise de contact nous change de l’ancienne Direction Keolis avec qui la section avait de grandes difficultés pour négocier. Le départ de Keolis ne laissera aucun regret à la section mais aussi aux salariés, ceux-ci étant même soulagés et espèrent enfin travailler dans une ambiance plus sereine.

Les élections qui vont avoir lieu au mois de mars devraient renforcer la CFDT qui a, durant la dernière mandature, essayé de faire respecter à l’employeur ses obligations comme la prise en charge de l’entretien de la tenue de travail des conducteurs. Mais cela a été compliqué car la CFTC, syndicat majoritaire, a plus été dans le sens de Keolis que dans celui des salariés. En atteste une enquête menée par le secrétaire du CHSCT sur des faits de harcèlement qui ont duré plusieurs mois. La Direction sanctionnant ceux qui étaient harcelés et qui avaient sous le coup de la colère proférés des paroles très dures à l’égard de leur harceleur, sans que ce dernier ne soit inquiété.

Rédigé par la section

 

Dernières brèves Urbain/activité du déchet

Répressions syndicales et dialogue antisocial au sein de KEOLIS, filiale de la SNCF...
Audience de groupes:
A la une du dernier numéro de Transports Urbains n°91 : "LE QUESTIONNAIRE SNTU, UN OUTIL SYNDICAL UNIQUE POUR LES NAO"
Audience de groupes:
A la une du dernier numéro de "Transport Urbain" n°90 : les actualités sur les réseaux de Rouen, Cherbourg, Bayonne, Beauvais, Boulogne sur Mer, Besançon, Lille, St Malo, Strasbourg, Brest, et Saumur.
Audience de groupes:
La négociation improductive le 16 Octobre dernier a amené une journée de grève le 20 Octobre, où la mobilisation des salariés des transports urbains a été importante.
Audience de groupes:
Le 20 octobre 2017 tous les salariés des Transports Urbains seront en grève.
Audience de groupes:

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.