Vous êtes ici

Fonction publique - La CFDT signera l’accord relatif aux parcours professionnels, aux carrières et aux rémunérations

Soumis par redacteur le lun, 09/28/2015 - 11:33

Chapeau: 
Les fédérations de fonctionnaires de la CFDT ont décidé, ce jeudi 24 septembre, de signer le protocole d’accord relatif aux parcours professionnels, aux carrières et aux rémunérations.

Image à la une: 

La CFDT Fonctions publiques s'est fortement impliquée dans cette longue négociation, voulue par toutes les organisations syndicales. Elle a constamment inscrit ses revendications dans une double perspective :

  • redonner de l’attractivité aux carrières
  • reconnaître pleinement les compétences et les qualifications des agents.

Pour la CFDT, une Fonction publique attractive doit donner aux agents la possibilité d’évoluer dans le respect du statut général dont la pertinence est clairement rappelée dans le préambule du projet d'accord.

Le protocole d'accord reprend plusieurs de ses revendications notamment en matière d'architecture statutaire, de déroulement de carrière, de rythme et de modalités d'avancement, de rééquilibrage des composantes de la rémunération par l’intégration d’une partie des primes dans le traitement et d’amélioration sensible des rémunérations des débuts et des fins de carrière. Ces mesures profiteront aux agents de toutes les catégories C, B et A.

La CFDT rappelle l'effort budgétaire en faveur de l’ensemble des agents, estimé par la Cour des Comptes à plus de deux milliards d’euros dès sa première année de mise en œuvre pour atteindre les cinq milliards en 2020. Et, à la demande de la CFDT, le projet d'accord précise que le processus réglementaire indispensable à l'application des mesures de revalorisation sera achevé dès fin 2016-début 2017 en intégrant toutes les revalorisations indiciaires afin de les sécuriser.

Enfin, comme la CFDT l'avait exigé, un engagement est pris par l’inscription d’une négociation salariale en février 2016 sur l'évolution de la valeur du point d’indice, gelée depuis 2010.Conformément aux dispositions législatives, la validité de l'accord et l'application des mesures qu'il prévoit sont liées à sa signature par des organisations syndicales représentant au moins 50 % des voix aux élections de décembre 2014.

Même si toutes ses revendications n’ont pas été satisfaites au cours de la négociation, le choix de la CFDT est double :

  • faire primer les intérêts des agents
  • se donner les moyens de peser par le dialogue social et de concrétiser les mesures de l’accord.

Dernières brèves Environnement Transport Autoroute Mer

Une délégation de l’UFETAM-CFDT (Véronique Thys, Stéphane Boutorine, Gwénaëlle L’huillière et Magali Perex) vient d’entamer une campagne de développement dans les départements d’outre-mer (Mayotte, Réunion, Guyane, Guadeloupe et Martinique). Lors de son passage à Mayotte, la délégation a collecté bon nombre d’informations sur les conditions de travail de ses collègues de la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).
Un peu d’histoire : régis par le décret 65-382 du 21 mai 1965, les Ouvriers des Parcs et Ateliers des Ponts et Chaussées, principalement affectés dans les Parcs de l’Équipement et les services spécialisés du ministère, sont montés dans le dernier wagon de l’acte 2 de la loi dite « de décentralisation ».
C’est avec une énorme tristesse que nous avons appris son décès le 9 juin dernier, à Nanterre, à l’âge de 50 ans. Toute la CFDT présente ses condoléances à la famille endeuillée.
Le Premier ministre vient d'annoncer que les dispositions du protocole d'accord sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations seraient mises en œuvre et la CFDT s'en félicite pour tous les personnels de la Fonction publique.

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.