Vous êtes ici

SETE, Le SNTU s’implante

Soumis par Gregory Chemin ... le mar, 09/13/2016 - 17:51

Chapeau: 
Philippe, auparavant conducteur à Nancy et ancien adhérent CFDT, travaille depuis plusieurs années dans le réseau de Sète. Il a décidé de reprendre contact avec le SNTU pour créer une section CFDT.

Audience de groupes: 
Urbain/activité du déchet
Image à la une: 

Il s’est rendu compte que les syndicats présents au sein de l’entreprise n’apportaient pas de plus value.
Suite au dernier appel d’offres de délégation de service public (DSP), la gestion du réseau est confiée au groupe Carpostal.
Dans ce nouveau contrat, il est prévu de réorganiser les lignes.
Comme lors de toute réorganisation, le CE et le CHSCT auraient dû être vigilants mais cela n’a pas été le cas. Les élus au CE se contentent de gérer les oeuvres sociales et oublient leur rôle économique.
Les élus du CHSCT semblent tout aussi incompétents, allant jusqu'à demander des sanctions envers un salarié, suite à une enquête qu'ils ont eux-mêmes diligentée.
La première rencontre entre la CFDT et le directeur laissait présager un dialogue social convenable mais nous avons vite déchanté. 24 heures avant la réunion de négociation du protocole électoral, nous avons reçu un appel téléphonique du directeur souhaitant reporter la négociation arguant que les décrets liés à la loi Rebsamen n’avaient été publiés. Le SNTU refusait le report puisque la direction avait eu le temps nécessaire pour s’organiser. Le directeur l’a très mal pris en nous accusant de ne plus être dans le dialogue. Curieuse manière de retourner une situation qu’il a lui-même créée. La CFDT a rappelé que nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude et qu’il devait assumer ses actes.
Los des élections professionnelles, la CFDT s’était modestement fixée comme objectif d’être représentative. La section a remporté 2 sièges sur 5, et a dépassé les 30%. Nous pouvons jouer notre rôle de syndicalistes revendicatifs.
Ce que nous avons fait lors des négociations annuelles obligatoires, qui ont été l’occasion de voir que la DSP a sans doute été négociée au rabais.
CarPostal propose une augmentation du point 100 de 0,3% ! Les organisations syndicales ont décidé de convoquer les salariés à une assemblée générale pour décider d’une grève. La CFDT va demander au secrétaire du CE (FO) d’inscrire à l’ordre du jour une expertise du contrat de délégation pour en mesurer l’impact économique et social.
La pression exercée, avec menace de recourir à la grève, a porté ses fruits. La direction est revenue à la table des négociations avec des propositions acceptables : augmentation du point 100 de 0,7%, prime exceptionnelle de 120€ bruts, renégociation d'un accord d’intéressement et révision des conditions de travail.
Sète étant réputée pour ses jouteurs, la section CFDT a su faire entendre raison à la direction pour faire évoluer de manière concrète le social.

La section SNTU-CFDT

Dernières brèves Urbain/activité du déchet

Répressions syndicales et dialogue antisocial au sein de KEOLIS, filiale de la SNCF...
Audience de groupes:
A la une du dernier numéro de Transports Urbains n°91 : "LE QUESTIONNAIRE SNTU, UN OUTIL SYNDICAL UNIQUE POUR LES NAO"
Audience de groupes:
A la une du dernier numéro de "Transport Urbain" n°90 : les actualités sur les réseaux de Rouen, Cherbourg, Bayonne, Beauvais, Boulogne sur Mer, Besançon, Lille, St Malo, Strasbourg, Brest, et Saumur.
Audience de groupes:
La négociation improductive le 16 Octobre dernier a amené une journée de grève le 20 Octobre, où la mobilisation des salariés des transports urbains a été importante.
Audience de groupes:
Le 20 octobre 2017 tous les salariés des Transports Urbains seront en grève.
Audience de groupes:

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.