Vous êtes ici

TADAO. Béthune-Bruay, Hénin-Carvin, Lens-Liévin, résultats élections professionnelles

Soumis par Gregory Chemin ... le sam, 04/02/2016 - 15:57

Chapeau: 
Si les élections du 12 janvier ont vu le "couronnement" de l’UNSA avec 40,8 % de représentativité et 3 sièges en CE, la section de TADAO n’hésite pas, elle aussi, à employer le mot « victoire ».

Audience de groupes: 
Urbain/activité du déchet
Image à la une: 

Si les élections du 12 janvier ont vu le "couronnement" de l’UNSA avec 40,8 % de représentativité et 3 sièges en CE, la section de TADAO n’hésite pas, elle aussi, à employer le mot « victoire ». « Effectivement, notre progression est une belle
consécration, assurent les militants, puisque nous sommes passés, selon la direction, de 12 % à 35,8 % cette année avec 2 sièges à notre actif. » Toutefois, le moment du dépouillement a été vécu par certains militants comme une déception, notamment pour Doniphane Gilbart, l’un des piliers de la section, qui a manqué à 2 voix près le 3eme siège. Celui-ci
échappe à notre syndicat au profit de FO (14,8%). La CGT dégringole à 5,7%. Cependant, si ce sentiment de frustration est compréhensible et invite à s’interroger sur les raisons de certains résultats, il est bon de retenir malgré tout que pour la première fois Direction et UNSA vont devoir composer avec la CFDT. Au final, le Secrétaire de la région Nord y voit donc un vrai travail d’équipe qui ne se résume pas à une campagne réussie, mais à des mois passés sur le terrain auprès des différents personnels de l’entreprise, alliant à la fois de vrais parcours syndicaux structurés fondés sur des formations continues et des projets aboutis sur des valeurs fortes d’éthique, d’exemplarité et de sens des responsabilités ! A ce titre, le SNTU-CFDT compte bien user de cette nouvelle légitimité (30 %) pour peser dorénavant sur les négociations et signer.
Au final, les résultats des votes se traduisent de la manière suivante : UNSA : 40,8% (3 élus) - CFDT 35,8% (2
élus) - FO 14,8% (1 élu) - CGT 5,7% (0 élu) - CFE-CGC (1 élu au 2e collège) - CFTC (0 élu au 2e collège).
• Comité d’entreprise 1er collège : pour la CFDT, titulaires : 2 sièges sur 6 - suppléants : 3 sièges sur 6.
• Délégués du personnel 1er collège : pour la CFDT, Béthune : titulaires : 0 siège sur 3 - suppléants : 0 siège sur 3
Hénin : titulaires : 1 siège sur 2 - suppléants : 1 siège sur 2
Liévin : titulaires : 3 sièges sur 4 - suppléants : 2 sièges sur 4

PIERRICK TERNOIS

Dernières brèves Urbain/activité du déchet

Répressions syndicales et dialogue antisocial au sein de KEOLIS, filiale de la SNCF...
Audience de groupes:
A la une du dernier numéro de Transports Urbains n°91 : "LE QUESTIONNAIRE SNTU, UN OUTIL SYNDICAL UNIQUE POUR LES NAO"
Audience de groupes:
A la une du dernier numéro de "Transport Urbain" n°90 : les actualités sur les réseaux de Rouen, Cherbourg, Bayonne, Beauvais, Boulogne sur Mer, Besançon, Lille, St Malo, Strasbourg, Brest, et Saumur.
Audience de groupes:
La négociation improductive le 16 Octobre dernier a amené une journée de grève le 20 Octobre, où la mobilisation des salariés des transports urbains a été importante.
Audience de groupes:
Le 20 octobre 2017 tous les salariés des Transports Urbains seront en grève.
Audience de groupes:

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.