Vous êtes ici

EUROCARGORAIL DB SCHENKER : La CFDT exige une nouvelle réorganisation du travail

Soumis par Fabian Tosolini le mer, 03/18/2015 - 12:00

Au lendemain du deuxième tour des élections professionnelles, avec une représentativité à plus de 30%, la CFDT est plus que jamais un pilier incontournable du dialogue social chez Eurocargorail DB Schenker.

Avec + de 50% des élus DP, soit + de 80% des candidats présentés par la CFDT, les salariés comptent plus que jamais sur la CFDT pour instaurer de nouvelles conditions de vie et de travail plus respectueuses des salariés et pour dire stop aux dérives de la direction qui prône le « Tout production » en s’affranchissant régulièrement du respect de la réglementation au détriment des conditions de travail des salariés.

Les  agences  sont  au  bord  de  l’implosion  au  regard  des  modifications  de planning incessantes, sans respect des Hommes et des Femmes qui font ECR,et de leur vie familiale.

La  CFDT,  avec  ses  25  élus  titulaires  et  27  élus  suppléants  (sur  49  possibles), continuera d’agir au Comité d’Établissement (8 élussur 18) au plus près des salariés.

Demain,  avec  les  CHSCT,  les  mandatés  CFDT  agiront  pour  améliorer  les conditions de vie et de travail des salariés d’Eurocargorail pour qu’elles soient respectées par les dirigeants d’ECR qui, si leur politique et leurs agissements
ne changent pas, se dirigent droit vers un nouveau  conflit majeur au sein de l’entreprise à l’image de celui d’octobre 2013 qui avait duré 8 jours.

Catégories:

Dernières Actualités Médias

Les délégués ont poursuivi leurs débats sur la résolution générale jeudi après-midi. Avec toujours la même ligne de conduite : le respect de la cohérence du projet de la CFDT.
Le 49e congrès confédéral a commencé sur les chapeaux de roues. Le secrétaire général a dressé un bilan sans concession des quatre années écoulées, avant de céder la parole aux intervenants sur le rapport d’activité.
Invité de RTL le 13 avril 2018, Laurent Berger est longuement revenu sur la réforme de la SNCF en invitant le gouvernement à prendre en considération les propositions des cheminots CFDT.
Invité de France Inter le 9 avril 2018, Laurent Berger est longuement revenu sur la situation, pour le moment bloquée, à la SNCF. Le secrétaire général de la CFDT a également fait part de son opposition au projet de loi de Gérard Collomb sur les migrants.
Invité de RTL le 22 mars 2018, Laurent Berger a réaffirmer que le gouvernement doit écouter les propositions des cheminots et entendre l'inquiétude des fonctionnaires qui n'ont plus les moyens de faire leur métier correctement comme par exemple dans les EHPAD.

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.