Vous êtes ici

La laïcité à la RATP, La CFDT se positionne

Soumis par Gregory Chemin ... le sam, 04/02/2016 - 16:39

Chapeau: 
Pour la CFDT RATP, il est acquis que dans une entreprise publique comme celle de la RATP, l’ensemble des lieux de travail doit respecter le principe de laïcité et de neutralité. De façon objective, l’entreprise donne l’exemplarité au travers un guide de la laïcité à destination de ses managers.

Audience de groupes: 
Urbain/activité du déchet
Image à la une: 

La CFDT RATP est convaincue que le débat sur ce problème de société appelle à un véritable recentrage dans notre entreprise, pour endiguer tout risque de discrimination ou de déviances, qui donnerait corps à des injustices et des interprétations infondées vecteurs de tensions, voire de conflits internes à nos départements entre les salariés.
La CFDT RATP a décidé de se positionner, ici on ne parlera que de posture responsable.
Nos équipes CFDT RATP :
 Défendent les prescriptions du code du travail qui précisent les principes de la non-discrimination (article L.1132-1 et l’article L. 1321-3). Notre organisation syndicale se doit de défendre les principes d’égalité des chances, de solidarité, d’ouverture et de dialogue.
 Se battent pour que les femmes et les hommes du groupe RATP aient droit au respect et à la dignité dans leur environnement professionnel.
Tout agissement qui contrevient aux règles de bonne conduite et de respect aux autres ne peut être que désapprouvé.
Notre entreprise doit être actrice et garante de la laïcité au travail. Le fait religieux, quel qu’il soit, doit rester un fait personnel dans la sphère privée.
La CFDT a toujours été une fervente défenseuse des libertés de cultes mais hors de l’entreprise.

L’ÉQUIPE DE LA CFDT-RATP

Dernières brèves Urbain/activité du déchet

L’historique de ces négociations commence en juin 2014 où la nouvelle équipe municipale de la ville de La Rochelle demande au directeur de faire des économies de 4.5% soit 600.000 €/an. Le but affiché par l’Autorité Organisatrice, est de ramener la Régie dans les coûts d’exploitation de la moyenne nationale pour un réseau de classe 2. Pour la CFDT, la priorité est de conserver la Régie, pour éviter une délégation du service public (DSP) en novembre 2017
Audience de groupes:
La CFDT a été reçue le 27 août 2015 par l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) au sujet de la qualité de l’air dans les enceintes ferroviaires.
Audience de groupes:
Le 7 septembre 2015, la CFDT RATP a interpellé le secrétaire du Comité Régie d’Entreprise (CRE) RATP par courrier recommandé avec accusé réception, afin d’alerter l’ensemble des élus du CRE sur la situation inadmissible que vivent, tous les midis, les salariés qui vont manger dans les restaurants du CRE de la maison de la RATP.
Audience de groupes:
Dès l’ouverture du CRIV (Centre de Régulation et Information Voyageur) centralisant l’ensemble du réseau BUS RATP, la CFDT RATP ainsi que l’ensemble des organisations syndicales présentes ont interpellé la direction du Département BUS concernant les conditions de vie au travail, les problèmes de sécurité, et surtout les problèmes d’effectifs dans la couverture de services.
Audience de groupes:
Dans un contexte difficile, la CFDT Lorientaise progresse aux élections professionnelles, malgré une opposition belliqueuse.
Audience de groupes:

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.