Vous êtes ici

MOTION D’ACTUALITE : RYANAIR

IL Y A URGENCE A MODIFIER LA GOUVERNANCE DE RYANAIR

La Fédération Internationale des Travailleurs des Transports (ITF) et la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) ont analysé les résultats des votes des actionnaires publiés depuis l'Assemblée Générale Annuelle de Ryanair du mois dernier. L'étude montre qu'encore moins d'investisseurs soutiennent M. Bonderman le très contesté président de RYANAIR.

L'ITF et l'ETF ont écrit aux actionnaires début septembre pour leur demander de voter contre la réélection de M. Bonderman, en invoquant son incapacité à demander des comptes à la direction générale de Ryanair. Le même appel a été lancé par les sociétés de conseil aux actionnaires Glass Lewis, ISS et PIRC, qui ont toutes de sérieuses préoccupations au sujet du modèle de gouvernance d'entreprise de Ryanair.

Suite à l'assemblée générale, un des principaux investisseurs institutionnels qui a voté contre M. Bonderman - a demandé la nomination d'un nouveau président en 2019.

Pendant ce temps, les demandes des travailleurs de Ryanair ne sont toujours pas satisfaites. Bien que des accords de reconnaissance aient été signés dans certains pays, la grande majorité des travailleurs n'ont toujours pas vu d'amélioration de leurs salaires ou de leurs conditions de travail depuis que la société a annoncé qu'elle commencerait à traiter avec les syndicats en décembre dernier.

RYANAIR a par ailleurs fermé sa base aux Pays Bas dès que les salariés néerlandais ont décidé de se syndiquer pour se défendre.

Le 40ème congrès de la CFDT Groupe Air France soutient l’action de l’ETF et de l’ITF visant à modifier rapidement la gouvernance de RYANAIR, et inscrit pleinement le syndicat dans la campagne « # fair transport » de l’ETF.

                                                                                      stop.png

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.