Vous êtes ici

PERFORM 2020 : l'ambition de la croissance

Soumis par Fabian Tosolini le mar, 09/16/2014 - 11:34

Chapeau: 
Le Président du groupe AFKL, Alexandre de Juniac, et le Président du groupe Air France, Frédéric Gagey nous ont présenté ce jour en session de CCE la stratégie du groupe pour les 5 prochaines années.

Audience de groupes: 
Aérien
Image à la une: 

Transform : "une étape nécessaire et réussie sur la voie de redressement du groupe"

Le redressement économique et financier est en cours, selon toute vraisemblance le résultat d'exploitation 2014 sera positif, pour la première fois depuis 5 ans
Les pertes ont été réduites de façon significative, notamment sur le Court-Moyen-Courrier qui a divisé ses pertes de moitié.
Parallèlement, la dette a été réduite d'un tiers par rapport à 2011 et l'objectif de 4,5Md€ de dettes en 2015 est réaffirmé.
La baisse des coûts unitaires entre 1 et 2% / an depuis 2012 a permis de repositionner le groupe AFKL au niveau de Lufthansa (IAG conserve un avantage compétitif significatif).
La reconquête commerciale est en marche, portée par la montée en gamme "Best & beyond", et de nombreuses initiatives Marketing et Commercial, notamment sur le marché France.

Nouveau plan stratégique "Perform 2020"

"Perform n'est pas fondé sur le redressement du groupe, les priorités ne sont pas exclusivement sur le redressement mais surtout sur la croissance. C'est une nouvelle étape de développement."

Cette ambition volontariste s'inscrit dans un contexte économique et concurrentiel qui reste néanmoins difficile, marqué par une économie atone de la zone Euro et une concurrence des low-cost et des compagnies du golfe de plus en plus féroce. Pour autant, l'activité du transport aérien est prévue en croissance.
L'enjeu est donc de réussir à capturer une part significative de cette croissance.

Le Président Alexandre de Juniac a fait part de sa conviction que, dans un secteur très fortement capitalistique, "la taille du groupe est un enjeu majeur et la condition de son indépendance, voire de sa survie à terme". Un rétrécissement du groupe AFKL, autour de ses activités aujourd'hui profitables, n'est donc pas une option viable. La stratégie vise au contraire à améliorer notre compétitivité dans tous nos secteurs d'activité pour pouvoir croître.

  • L'activité passage

Le Segment business est difficile mais les segments "Visit Friends and Relatives" (VFR) et Loisir sont en croissance.

  • Quelle croissance pour le Long Courrier ?

Le groupe bénéficie de partenariats solides sur le continent américain avec Delta et maintenant GOL. L'objectif est de construire des partenariats du même type avec des compagnies asiatiques et du Moyen Orient. L'attractivité de Paris est l'autre atout majeur pour Air France.
Aujourd'hui, près de la moitié des lignes LC AF ne sont pas rentables (20% chez KLM). Une baisse des coûts unitaires à hauteur de 10% permettrait à la quasi-totalité des lignes de redevenir profitables. Perform vise donc à chercher les moyens, avec les entités concernées PS et PN, de trouver ces 10% d'amélioration.

Enfin, il faut améliorer le fonctionnement du Hub de Charles de Gaulle.

  • Consolider la place du groupe sur le Court et Moyen-courrier

"Le groupe AFKL ne sera un géant du transport aérien mondial qu'à la condition de contrôler notre marché domestique qu'est l'Europe".

Le réseau moyen-courrier d'apport du Hub sera densifié. Concernant le Point à Point, Jean Claude Sénèque assure l'intérim après le départ de Florence Parly. Lionel Guerin, chef de projet, rendra ses conclusions dans 2 mois.
Le marché loisir en Europe est en forte croissance, mais cette croissance est intégralement captée par les low-cost. Le groupe veut donc développer Transavia France et Transavia Hollande, et ne s'interdit pas un partenariat ou une prise de participation dans une autre low-cost. L'objectif est de se développer à partir de la France, de protéger Orly et de créer d'autres bases en Europe.

  • Maintenir le Cargo

"Air France a fait le job" et conservera 2 B777. KLM doit maintenant faire sa part avec pour objectif de garder 3 B747 et un Spare.
L'activité Cargo sera de plus en plus, et durablement, orientée sur les soutes.

  • Développer la Maintenance

La maintenance est un secteur en forte croissance mais la concurrence y est rude et dominée par des géants équipementiers. L'Amérique Nord reste le plus grand marché, d'où l'achat de Barfield, et l'Europe de l'ouest est le 2ème marché.
L'Asie/ Moyen Orient est le marché en plus forte croissance et sera à terme le premier marché pour la maintenance. Le groupe doit s'y implanter par une stratégie de croissance externe, comme aux USA.

Commentaire CFDT

Le plan Perform 2020 affiche une stratégie volontariste de croissance et de prise de part de marché, la CFDT s'en félicite.

Le Président a réaffirmé que cette ambition devait se décliner par la méthode 'bottom up", autrement dit une méthode basée sur le management participatif et la mobilisation des équipes. Il n'y aura donc pas de plan "clé en main", décliné verticalement du sommet vers la base. Une petite révolution culturelle dans notre entreprise !
La CFDT attend néanmoins des précisions car la déclinaison du plan Perform comporte encore de nombreuses zones d'ombres, notamment sur le Point à Point et le développement de Transavia, ainsi que sur la capacité du groupe à financer ses projets de croissance externes dans la maintenance et le low-cost. Les déclarations d'intention ne suffisent pas.

Enfin, concernant le Point à Point, la CFDT considère que la marque Air France reste le meilleur atout du groupe sur le marché domestique français.

Dernières brèves Aérien

L’effroi, puis la honte sont les premiers sentiments qui nous envahissent en lisant l’article de Mediapart. Il met en avant par des mots simples, sincères et vrais la réalité de la vie au travail de ces femmes, ces collègues, ces collaboratrices que nous croisons tous les jours. Stop !
Audience de groupes:
ENTREE DE L’ETAT NEERLANDAIS AU CAPITAL DU GROUPE AFKL
Audience de groupes:
ETF (European Transport Workers’ Federation) est une organisation syndicale paneuropéenne qui représente plus de 5 millions de travailleurs du transport dans tous les secteurs : ferroviaire, maritime, routier, fluvial et bien sûr aérien.
Audience de groupes:
Un collectif de pilotes d’air France a tenté depuis des mois de rénover le dialogue social à Air France.
Audience de groupes:

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.