Vous êtes ici

Vitrolles - Autobus de l'étang : la CFDT demande au Comité d’Entreprise et au CHSCT de faire leur travail

Soumis par Gregory Chemin ... le sam, 04/02/2016 - 16:22

Chapeau: 
Depuis que nous avons récupéré la représentativité lors des dernières élections en 2015 la section CFDT n’a de cesse de vouloir faire en sorte que les institutions représentatives du personnel, CE et CHSCT fonctionnent. Force est de constater qu’il n’en est rien.

Audience de groupes: 
Urbain/activité du déchet
Image à la une: 

Le CE qui doit « contrôler » l’activité économique de l’entreprise ne fait strictement rien. Aucune expertise des comptes de l’entreprise par un cabinet extérieur comme cela se fait dans la quasi-totalité des entreprises de transports urbains pour nous permettre de connaitre la marge économique réelle de l’entreprise.
La Direction n’a toujours pas informé le CE ni mis en place comme elle devait le faire au 1er janvier la Base de Données
Economiques et Sociales (BDES) qui doit contenir entre autres comme informations :
• l’évolution des rémunérations salariales ;
• le montant global des rémunérations versées aux 5 personnes les mieux rémunérées;
• les flux financiers à destination de l'entreprise : aides publiques, exonérations et réductions de cotisations sociales, crédits d'impôt…
Il est inadmissible que les syndicats majoritaires dans l’entreprise (FO et CGT) ne fassent pas leur travail.
Il est vrai que lorsque nous voyons inscrit à l’ordre du jour la fuite d’eau dans le local du CE, cela donne une idée des priorités qu’ils ont !
La section CFDT a donc écrit à la Direction pour lui rappeler ses obligations. Si elle persistait à ne rien faire elle commettait un délit d’entrave passible d’une amende de 3750 €.
Idem pour le CHSCT qui ne fait aucune inspection, ni enquête.
Donc il ne sert à rien alors qu’il a un rôle très important.
Vérifier que l’entreprise respecte bien ses obligations, contrôler que le Document Unique de l’Evaluation des risques est bien mis à jour et aussi en matière de Qualité de Vie au Travail (QVT), d’expertise des risques psychosociaux (RPS), vérifier si les temps de parcours sont adaptés.
Ce sont ces éléments que les salariés attendent d'un CHSCT performant.
Nous ne sommes, malheureusement, pas étonnés car comment faire respecter ses obligations à la Direction et faire fonctionner le CHSCT correctement lorsque les élections de ses membres se font à main levée - ce qui est strictement nterdit. Ce que vient de confirmer, s’il en était besoin, le 26 janvier le tribunal de grande instance de Martigues en annulant les élections du CHSCT qui se sont déroulées le 12 octobre 2015.
Nous avons depuis 2015 constaté qu’il y avait beaucoup de travail à faire pour que la Direction respecte ses obligations et sa signature.
C’est le cas de l’accord de fin de conflit en 2013 où elle s’engageait à ce que tous les salariés soient payés de la manière suivante : coefficient x valeur du point x ancienneté.
En 2014 les syndicats FO et CGT, qui avaient pourtant signé cette disposition en 2013, acceptaient de déroger à cette règle pour une partie du personnel. Curieux alors que nous avons un responsable syndical, au sein de l'entreprise, qui est censé faire respecter au niveau national la convention collective nationale des transports urbains.
La section CFDT va continuer à oeuvrer pour que les IRP fassent leur travail au service des salariés.

Dernières brèves Urbain/activité du déchet

Compte rendu de l’audience du 15 décembre 2015 au Sénat où la CFDT RATP fût entendue par les sénateurs Alain Fouche et François Bonhomme, chargés de la commission sur la proposition de Loi Bruno Le Roux et Gilles Savary, relative à la prévention et à la lutte contre les atteintes graves à la sécurité publique, contre le terrorisme et contre la fraude dans les transports publics de voyageurs.
Audience de groupes:
Pour la CFDT RATP, il est acquis que dans une entreprise publique comme celle de la RATP, l’ensemble des lieux de travail doit respecter le principe de laïcité et de neutralité. De façon objective, l’entreprise donne l’exemplarité au travers un guide de la laïcité à destination de ses managers.
Audience de groupes:
Le 17 novembre 2015, les délégués ont remis en main propre contre décharge la notification d’une situation conflictuelle.
Audience de groupes:
Depuis que l'entreprise Esterra est passée sous le contrôle du groupe Véolia, la section CFDT a constaté un changement radical du dialogue social.
Audience de groupes:
L’élection au Conseil d’Administration de la T2C confirme l’enracinement de la section.
Audience de groupes:

Pages

Dossiers à la une


  • [DOSSIER ELECTIONS FONCTIONS PUBLIQUES 1/2] VOTER ET FAIRE VOTER CFDT


    Le vote des quelque 5,2  millions d’agents publics sera décisif. D’ici au 6 décembre, chaque voix peut faire pencher la balance. Il y va de l’avenir d’un dialogue social utile et nécessaire dans la fonction publique et de la place de la CFDT dans le paysage syndical français.

  • [DOSSIER 3/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Devant l’échec massif en licence, les universités tentent d’innover. Elles sont encouragées dans cette voie par la loi Orientation et réussite des étudiants.

  • [DOSSIER 2/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Monique Canto-Sperber est philosophe, directrice de recherche au CNRS et ancienne directrice de l’École normale supérieure. Pour elle, la stratégie de formation, telle qu'elle existe, est inadéquate face à la massification de l’enseignement supérieur. Interview.

  • [DOSSIER 1/3] L’UNIVERSITÉ SOUS PRESSION


    Avec toujours plus d’étudiants à accueillir chaque année, les facs doivent se réinventer pour assurer la réussite de tous.